Qui sommes-nous

 

“Ce n’est pas tant leur origine qui unit les artistes de la Palette Russe, et moins encore un filon artistique auquel ils se réfèreraient, c’est leur vécu et leur parcours communs. Un parcours quasiment identique pour les différentes générations qui la composent, si bien qu’on est tenté de parler d’un “destin russe”. En effet, tous ont traversé des épreuves similaires et ont dû réapprendre à vivre ailleurs et autrement. Chacun à sa manière a traduit et continue de traduire ce difficile cheminement en le sublimant dans son travail artistique. C’est pourquoi, au-delà de leur indéniable et féconde diversité, ils composent bien une “palette russe” qui reflète cette longue histoire d’arrachement et de résilience” – Sabine Valici-Bosio.

Créée en 2007 par le peintre d’origine russe installé à Paris, Vladimir Kara, l’Association des artistes russes à Paris a pour but le soutien et le développement de l’échange culturel entre artistes partout dans le monde, y compris l’organisation, la mise en place et la présentation des œuvres, des artistes et des évènements à l’étranger et inversement, toute manifestation d’échange culturel d’origine étrangère en France.

L’organisation, le soutien logistique et financier des actions suscitées, y compris, expositions à but lucratif ou non lucratif, conférences et débats, tournages et projections d’œuvres audiovisuelles, ventes d’œuvres d’art, productions et diffusions ou ventes de catalogues ou toutes autres publications physiques ou électroniques, actions pédagogiques sous forme de cours, de formations, d’ateliers, de workshops pour enfant et/ou adultes.

L’Association participe activement a la promotion de l’art contemporain sous toutes ses formes et plus particulièrement soutient toute création artistique, peinture, sculpture, installation, design, photo, vidéo, cinéma, édition, traduction, écriture, performance, architecture, scénographie, chorégraphie, musique, mise en scène, etc. Elle réunit des artistes, des commissaires d’exposition, des spécialistes d’art et plus largement des amoureux de la culture, qui travaillent ensemble sur des projets artistiques et culturels de grande envergure.

Depuis sa création, des artistes de renom ont pu participé à des projets couronnés de succès. Les expositions “Jérusalem Céleste” au pavillon Carré Baudouin et “Sept manières de dire merci” à l’Alliance française de Paris, ont été présentées à Paris et ont ensuite voyagé à travers le monde, notamment à Jérusalem (Israël), Florence, Padoue (Italie), Dinard (France), Manama (Bahreïn), Dniepropetrovsk (Ukraine) et Bogota (Colombie).

La mairie du IVème arrondissement a programmé les expositions de l’association à trois reprises (2009, 2010 et 2012) dans l’Espace des Blancs-manteaux, rue Vieille-du-Temple à Paris, en plein cœur du Marais. Chaque exposition a accueilli plus de 10.000 personnes.

Plus récemment, le projet «Une langue, deux cultures», inscrit dans le cadre de l’année croisée «France-Russie 2012, langues et littératures», a permis à l’Association des artistes russes de présenter l’exposition «Les couleurs et les lettres» à l’Orangerie du Sénat. Là aussi, la fréquentation a été particulièrement forte.

LES DATES CLÉS

2007

  • l’Association organise sa première exposition «Jérusalem céleste, Jérusalem terrestre» grâce au soutien de la mairie du XXe arrondissement de Paris et du B’nal B’rith France. Un grand succès public et médiatique marque cette première action. La manifestation s’est déroulée en janvier, au Pavillon Nicolas Carré de Baudouin à Paris et a ensuite été présentée dans plusieurs villes, dont Jérusalem, Florence, Padoue, Dinard.

2008

  • «Sept manières de dire merci», seconde exposition conçue par l’Association en collaboration avec la Fondation Alliance française (galerie, 101 boulevard Raspail à Paris). Grâce au réseau international de l’Alliance française, l’exposition a circulé dans le monde entier.

2009

  • L’exposition «de l’urbain à l’humain, le centenaire de Tel Aviv», qui s’est déroulée a Paris a reçu un très vif succès avec la présence de grands artistes français et israéliens tels que Aviram Valdman, Itaï Eisenstein, Guy Raz, Masha S., Vladimir Kara ou Francesco Passaniti. L’exposition a occupé l’espace des Blancs manteaux (rue Vieille du temple, à Paris) pendant deux semaines et a bénéficié du concours des galeries Aman de Tel-Aviv et Saphir de Paris.

2010

  • Organisation de la manifestation «Born in USSR – Made in France» dans le cadre de l’année croisée France.-Russie 2010, avec le soutien de la Ville de Paris, de l’Institut français et de la mairie du IVe arrondissement.
  • L’exposition a présenté le travail de vingt-cinq artistes nés en Union Soviétique et établis à Paris et montré l’influence de la culture française dans le processus de création de ces artistes.

2011

  • l’exposition «Les lumières de l’âme» a été accueillie à la Mairie du XVIème arrondissement de Paris. Elle a présenté le travail de Myriam Sitbon, sculpteur, de Vladimir Kara et de Sami Briss, artistes peintres. Les trois artistes ont partagé une réflexion autour du thème «des lumières».
  • Dans le cadre de cet événement, une conférence-débat sur le thème «Comment réintroduire de la lumière quand les ténèbres envahissent les hommes» a réuni des spécialistes des trois grandes religions monothéistes, des philosophes et des psychanalystes : Ghaleb Bencheik, Henri Cohen-Solal, et Joseph Maïla, notamment.

2012

  • Afin de s’interroger sur la notion de temps, à travers l’exposition «Donner du temps au temps» l’Association a réuni 17 peintres, sculpteurs, graveurs, photographes, musiciens, acteurs, vidéastes, venus des Etats-Unis, de Russie, de Taïwan, d’Uruguay, des Pays-Bas, de France, dans l’espace des Blancs manteaux, à Paris. Cet évènement pluridisciplinaire, était conçu pour établir un dialogue avec le public.
  • Une Å“uvre monumentale éphémère était présentée au coeur des Å“uvres pérennes. Des improvisations théâtrales, des exposés scientifiques, des vidéos interactives, des créations sonores, des débats venaient enrichir l’exposition.
  • Dans la salle Moulay de la mairie du IVeme arrondissement de Paris, l’Association a lancé le projet «Une langue, deux cultures», qui entend promouvoir la coopération entre artistes russes et français dans la littérature, les arts visuels et la musique, notamment. L’exposition «Lignes éveillées», suivie d’une table ronde intitulée «existe-t-il une littérature Russophone?» a ouvert la programmation artistique et culturelle de l’année croisée «France-Russie 2012, langues et littératures».
  • Dans le même cadre du projet «Une langue, deux cultures» l’Association a présenté à l’Orangerie du Sénat l’exposition « Les couleurs et les lettres ». Avec les Å“uvres d’Oscar Rabine, d’Igor Chelkovski, de Mikhaïl Roginsky, de Boris Lejeune, de Vladimir Sichov, de Vladimir Titov et de Vladimir Kara. L’art pictural russe contemporain, dans sa diversité, était montré au grand public. L’exposition a accueilli plus de 30 000 visiteurs, séduits par la rencontre avec des Å“uvres «silencieuses» qui en disent long sur la richesse et la complexité de cette aventure humaine.

2013

  • L’Association organise la première édition d’un évènement annuel «La Palette Russe» avec le soutien de la Mairie du 8e arrondissement de Paris et du Centre de Russie pour la science et la culture à Paris
  • L’Association met en place le site d’information «La Palette Russe»

2014

  • L’Association met en place « les portes ouvertes d’ateliers d’artistes »
  • La Palette Russe commence la nouvelle saison 2014/2015 avec l’exposition
    « En Contrepoint » qui se tient du 18 septembre au 15 octobre 2014 à la Galerie « La Valse », 41 rue des Tournelles, 75003 PARIS

2015

  • « Les portes ouvertes d’ateliers d’artistes » se poursuivent avec la visite de l’atelier de Vladimir Kara, du 8 au 11 octobre 2015.
  • L’exposition de Macha Poynder « To paint is to love again » aura lieu du 17 septembre au 17 octobre à la galeire de Buci, 75 rue de Seine, 75006 Paris.
  • Trois artistes, Macha POYNDER, Faïna KREMERMAN et Vladimir KARA, exposent depuis le 1er juillet dans les locaux de PubAffairs Bruxelles (1a, avenue de la Porte de Halle) jusqu’à la fin du mois de mars 2016.
  • Pour nous contacter : lapalette.russe@gmail.com

    2016

  • « La Palette Russe au Salon du livre russe Russkaya Literatura » du 8 au 10 janvier 2016 à la Mairie du 16e arrondissement de Paris.
  •  « La Palette Russe invitée par PubAffairs Bruxelles » le 17 mars 2016 à Bruxelles.